Retour aux références

La décarbonisation dans les data centres: Piles à combustible

Comment bâtir des data centres plus grands et plus performants tout en respectant des objectifs de plus en plus stricts en matière d'efficacité énergétique et d'environnement? En collaboration étroite avec ses clients, Deerns développe des sources d'énergie sans carbone capables de remplacer le réseau électrique dans la fourniture d'énergie pour les data centres et les infrastructures numériques.

Vers des data centres neutres sur le plan climatique

L’Agence internationale de l’énergie estime que les centres de données et les réseaux de transmission de données représentent environ 1 % de la consommation mondiale d’électricité, mais beaucoup pensent que ce chiffre est plus élevé. L’impact sur les réseaux électriques et l’environnement est important; la durabilité des centres de données est au centre de l’attention et des mesures s’imposent.

En tant que leader dans l’industrie des data centres, nous sommes conscients de ce problème depuis un certain temps, et nous travaillons de manière proactive avec nos clients pour atteindre les objectifs ambitieux du Pacte pour des centres de données climatiquement neutres, une initiative volontaire du secteur qui vise à rendre les centres de données européens neutres en carbone d’ici à 2030. Le pacte engage les signataires à garantir la neutralité climatique de leurs centres de données en fixant des objectifs mesurables pour 2025 et 2030 dans les domaines suivants:

  • Prouver l’efficacité énergétique
  • Acheter de l’énergie 100 % sans carbone
  • Donner la priorité à la conservation de l’eau
  • Réutiliser et réparer les serveurs
  • Rechercher des moyens de recycler la chaleur

Le projet Eco Edge Prime Power

Le projet Eco Edge Prime Power (E2P2), financé par le Clean Hydrogen Partnership et l’Union européenne, vise à développer une source d’énergie alternative durable pour les infrastructures numériques urbaines. Cette initiative prévoit la réalisation d’un prototype de source d’énergie principale alternative utilisant les technologies des piles à combustible pour la production d’électricité sur site.

Le projet est actuellement mené au sein du data centre ML5 d’Equinix à Milan (Italie), en collaboration avec le spécialiste des centres de données durables InfraPrime, le leader des infrastructures critiques Vertiv, la société italienne de services Snam, le fabricant allemand de piles à combustible Solid Power, le centre de recherche Tec4Fuels et les Instituts de recherche de Suède (RISE). En sa qualité de leader de services d’ingénierie, de gestion et de supervision dans ce secteur, Deerns a été choisi comme intégrateur de systèmes pour ce projet pionnier en matière de piles à combustible.

La technologie des piles à combustible n’est pas récente. Une pile à combustible produit de l’électricité par un processus électrochimique dont les seuls sous-produits sont de l’eau pure et de la chaleur potentiellement utile. Ces deux sous-produits peuvent réduire la consommation et fournir des ressources réutilisables dans d’autres systèmes. Parmi les autres avantages de cette technologie, citons l’efficacité énergétique, la réduction de l’impact sur l’environnement et une demande négligeable sur le réseau électrique.

Les piles à combustible disponibles dans le commerce produisent généralement entre 100 W et 25 KW. Un centre de données à grande échelle tel que ML5 consommera environ 80 MWh par an. Le défi consiste à combler ce déficit de capacité.

Les principaux objectifs du projet E2P2 visent à:

  • Définir le concept d’alimentation principale par pile à combustible pour les data centres.
  • Créer une norme accessible faisant autorité pour l’adaptation des piles à combustible à l’alimentation des data centres.
  • Démontrer et valider un prototype de module d’alimentation électrique basé sur les piles à combustible pour les data centres.
  • Recueillir des données opérationnelles exhaustives sur l’utilisation des piles à combustible comme source d’énergie principale au sein des data centres.
  • Analyser l’impact social, environnemental et commercial combiné pour le marché européen.
  • Évaluer les possibilités d’amélioration de l’efficacité énergétique et de récupération de la chaleur perdue.

Le prototype du système E2P2, qui fonctionne au gaz naturel, produira 80 kW, ce qui est suffisant pour alimenter le système de climatisation d’un data centre ou pour remplacer le réseau comme principale source d’énergie pour les systèmes UPS.

" Nous pensons que ce projet sera particulièrement intéressant pour définir et accélérer la voie vers une infrastructure numérique plus silencieuse, plus propre et plus verte pour l'avenir.
Cosimo Verteramo Directeur de division, Sciences de la vie et hautes technologies

L’évolutivité au service de la durabilité

Le projet E2P2 devrait être achevé en septembre 2024, et nous nous attendons à ce qu’il ravive l’intérêt et les efforts pour porter la technologie des piles à combustible à un niveau industriel. Malgré une production d’énergie modeste par rapport aux besoins visés, le projet permettra l’intégration des technologies et des services proposés par ses partenaires dans des applications réelles. Nous pensons que ce projet sera particulièrement intéressant pour définir et accélérer la voie vers une infrastructure numérique plus silencieuse, plus propre et plus verte pour l’avenir.

Parlons-en